Régime sans gluten et sans caséine : c'est quoi ?

Publicité

Si le régime sans gluten fait de plus en plus parler de lui, son association avec le régime sans caséine est moins connue. Et pourtant, elle n'en est pas moins utile ! Alors, qu'est-ce que le régime sans gluten et sans caséine et quelles sont les raisons de le suivre ? 

Publicité

© Fotolia

Qu'est-ce que le régime sans gluten ?

Le régime sans gluten consiste à éliminer de son alimentation tout produit transformé ou non, contenant un composé protéique spécifique : le gluten. Pour atteindre ce but, on exclut le blé, mais aussi l'épeautre, le seigle, l'orge, le kamut, le petit épeautre, parfois même l'avoine et le quinoa. On surveille également les produits industriels qui sont nombreux à intégrer du gluten, que ce soit par la transformation de ces céréales et pseudo-céréales ou par l'ajout d'additifs alimentaires qui en contiennent.

Publicité
En quoi consiste le régime sans gluten et sans caséine ?

Le régime sans gluten et sans caséine vise donc à exclure le gluten de tous les plats, mais également la caséine. La caséine est un produit issu du lait : il s'agit en fait d'une protéine constituant la majeure partie des composants azotés du lait. En conséquence, on élimine aussi le lait, le beurre, la crème fraîche, le fromage, les yaourts, ainsi que tous les aliments solides et liquides en contenant, des gâteaux à la charcuterie, en passant par la bière.

Pourquoi le suivre ?

Des chercheurs ont mis en évidence des taux élevés de peptides du gluten et de la caséine, dans les urines de personnes souffrant d'autisme, de schizophrénie, d'hyperactivité ou encore de dépression. Ces peptides opiacés se fixent en effet sur certains récepteurs du cerveau dont ils peuvent perturber le fonctionnement. De nombreux travaux ont mis en avant cet axe intestins-cerveau, mais aussi d'autres problèmes que ces peptides peuvent occasionner : troubles de la mémoire, dysphasie, dyslexie, dysorthographie… Consommer des produits contenant du gluten et de la caséine ne mène pas inévitablement à ces troubles, mais il faut être conscient que le risque existe.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité