Intolérance au lactose : une cause d'intolérance au gluten ?

Publicité

L'intolérance au gluten et l'intolérance au lactose sont deux troubles distincts, pourtant, il n'est pas rare que les deux soient liées. C'est au niveau de l'appareil digestif que l'intolérance au gluten se manifeste et elle peut alors toucher la digestion du lactose et provoquer une intolérance au lactose.

Publicité

© Fotolia

Les symptômes de l'intolérance au gluten

L'intolérance au gluten est une maladie auto-immune assez rare. On l'appelle aussi maladie cœliaque. Elle se manifeste par une incapacité à digérer le gluten que l'on trouve dans les produits céréaliers (blé, orge, avoine notamment). Elle provoque des troubles digestifs plus ou moins sévères et une grande fatigue.

Publicité
Les symptômes de l'intolérance au lactose

L'intolérance au lactose est une incapacité à digérer le lactose qui se trouve dans certains produits laitiers comme les yaourts ou le lait de vache. Elle peut être isolée ou liée à une intolérance au gluten. En effet, la maladie cœliaque peut se retourner contre les enzymes digestives qui sont en charge de la digestion du lactose.

L'alimentation en cas d'intolérances au gluten et au lactose

Il est évident que tous les produits céréaliers doivent être supprimés de l'alimentation quand on souffre d'une intolérance au gluten. Cela concerne le pain, les céréales, les pâtes et certains additifs alimentaires. On peut manger du riz, des pommes de terre et du quinoa. Pour le lactose, on préfère des laits de brebis ou de chèvre ou des laits végétaux. Les fromages à pâte dure ne sont pas déconseillés.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité