Bien choisir son miel

Liquide, solide, bio, monofloral, lavande, acacias… Le miel a un pouvoir sucrant nettement supérieur au sucre et un index glycémique inférieur à la confiture. C’est donc un remplaçant avantageux en tartines, dans les yaourts, les boissons chaudes et en pâtisserie. Mais comment bien le choisir ? Réponse avec Angélique Houlbert, diététicienne-nutritionniste.

Publicité

Miel liquide ou solide ?

miel solide ou liquide Sortis de la ruche, tous les miels sont naturellement liquides.

Publicité
Certains cristallisent ensuite plus ou moins rapidement pour devenir « solides ». « Cela dépend de la variété de plante dont il est issu. Plus un miel est riche en fructose, plus il restera liquide », précise Angélique Houlbert, diététicienne-nutritionniste. Le miel d'acacia est le seul à rester liquide à long terme tandis que les miels de trèfle ou de colza cristallisent très vite.
Lequel privilégier pour la santé ? Les miels plus riches en fructose (plus liquides) ont un index glycémique légèrement plus faible (autour de 30 pour l'acacia). Ils induisent donc une plus faible augmentation de la glycémie et sont à privilégier au petit-déjeuner pour éviter les fringales.
Votre miel préféré est difficile à étaler ? Il peut être légèrement chauffé (au bain-marie à 30°C maximum plutôt qu'au micro-ondes, et pas trop longtemps) ou approché d'une source de chaleur pour le liquéfier un peu. Le miel solide fond sans problème dans une boisson chaude.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité