Aphtes : 7 aliments à éviter

Les aphtes ont beau être le plus souvent de petites lésions bénignes au niveau de la bouche, du palais ou de la langue, ils peuvent s’avérer très douloureux. S’il n’est malheureusement pas possible d’accélérer leur disparition, certains aliments ont été identifiés comme favorisant leur développement. Noix, fromage, tomates... Découvrez-les pour mieux les appréhender.

Les noisettes, noix, amandes, pistaches, noix de cajou, noix du Brésil sont à éviter si vous ne voulez pas voir un ou même plusieurs aphtes pousser le lendemain. La raison ? Cette famille d’aliments est tout simplement allergène, mais pas seulement. "De manière générale, les noix et autres fruits à coque sont gras, ce qui déclenche une acidité de l’estomac qui favorise l’apparition des aphtes", précise Nathalie Ermacora, diététicienne. " Les fruits secs seraient classés comme causant les aphtes par 8% des patients, ou aggravant les aphtes par 15% des patients", ajoute Alexis Tessier de la société Previzen qui commercialise le complément alimentaire AftaZen. Surtout, abstenez-vous d’en manger lorsqu’ils se présentent sous forme de préparation industrielle (grillé, salé ou fumé) car le risque est accentué. A l’inverse, vous pouvez enlever la pelure de ces oléagineux en les faisant tremper dans de l’eau.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité