12 aliments qui peuvent nous empoisonner
Publicité

Blanc de poulet: gare au campylobacter mortel!

poulet campylobacter Le blanc de poulet, c’est délicieux… mais attention !
Publicité
Il peut parfois être infecté par de méchantes bactéries appelées ‘campylobacter’. Plus encore si la viande est mal cuite ou mal conservée. Diarrhées, douleurs abdominales, malaise général… surviennent généralement cinq à sept jours après avoir consommé la viande contaminée. En France, l’INVS recense 27 à 37 cas d’infection par campylobacter pour 100 000 habitants chaque année. Heureusement, le risque de décès par serait inférieur à 0.1%.


Comment repérer le poulet contaminé?
Il n’est pas possible d’identifier une viande contaminée par campylobacter. Pour réduire les risques, appliquer nos conseils de prévention.


Comment éviter la contamination?

- Se laver les mains après avoir touché des viandes crues.
- Bien laver les planches à découper (bois ou plastique) ainsi que le plat et les ustensiles ayant été en contact avec la viande crue.
- Assurer une cuisson suffisante (> 65 °C à cœur) des viandes de volailles (et de boucherie).
- Limiter la cuisson au barbecue (c’est un facteur de risque de campylobactériose surtout si la viande de volaille reste rosée à l’intérieur).
- Limiter au maximum la consommation de viande de volaille crue (type ‘carpaccio’).


A savoir:
Le campylobacter peut contaminer l’homme par la viande de volaille mais aussi la viande de porc ou de bœuf, et le lait non pasteurisé. Le poulet est par ailleurs une viande à risque de salmonelle.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité