12 aliments qui peuvent nous empoisonner

Foie gras, saumon, huîtres, oeuf, miel, camembert... Certains aliments sont plus à risque d'être contaminés par une bactérie, un virus, un parasite. Ils peuvent rendre très malades, voire même être mortels. Comment les repérer au supermarché? Comment éviter la contamination? Toutes les réponses de Medisite pour consommer sans risque!

Publicité

Saumon: la bactérie prolifère dans le réfrigérateur

saumon empoisonne listeria A l’occasion des fêtes de fin d’année, vous allez peut-être manger du saumon.

Publicité
Attention! Ce met de luxe, aussi fin et délicieux soit-il, peut être à risque pour votre santé. En octobre 2010, la DGS alerte sur la présence de la bactérie listeria monocytogenes dans du carpaccio de saumon , du saumon fumé et du saumon mariné. Redoutable, la bactérie prolifère à basse température… donc lors de la réfrigération du saumon. L’incubation peut aller jusqu’à deux mois après la consommation. Les signes d’alerte: fièvre élevée, maux de tête, troubles digestifs…


Comment repérer du poisson contaminé?
Ce n’est pas possible d’identifier la listeria, ni à l’odeur, ni à la couleur.


Comment éviter la contamination?

- Ne pas consommer de saumon libérant une odeur d’amnoniaque… c’est le signe qu’il n’est pas frais!
- Préférer du saumon bien rose et éviter celui qui a trop de marron : 'nutritionnellement c'est moins bon et il y a plus de risque de contamination', indique le Dr Arnaud Cocaul, nutritionniste.
- Varier les espèces et les provenances de saumon (sauvage ou d'élevage, il y a les mêmes risques d'infection)
- Préférer les labels (Label Rouge par exemple, gage de meilleure qualité)
- Limiter la consommation de poisson fumé
- Nettoyer le réfrigérateur au moins tous les 15 jours (eau chaude et vinaigre ou citron par exemple)
- Régler la température du réfrigérateur à 4°C
- Respecter les dates limites de consommation
- Après la manipulation d’aliments non cuits, se laver les mains et nettoyer les ustensiles.


A savoir:
Le saumon comme bon nombre de poisson peut aussi être contaminé par tous les produits toxiques d’origine industrielle circulant dans les mers, les fleuves, les rivières. Parmi ceux-ci le mercure, les dioxines, les PCB ou encore les pyralènes. Certains sont reconnus comme cancérigènes, d’autres comme perturbateurs endocriniens. L'Anses recommande de manger du poisson deux fois par semaine au maximum.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité