11 choses que vous ne savez pas sur l’huile en bouteille

Que contient vraiment une bouteille d'huile ? Quelle est la meilleure pour cuire ou faire une sauce ? Quelles sont les marques à éviter ? Medisite vous répond avec la nutritionniste Séverine Sénéchal.

Ce que contient vraiment votre bouteille d'huile

Les huiles végétales sont obtenues à partir d’une pression à froid de leurs plantes d’origine (olive, noix...), et à chaud des graines oléagineuses (tournesol, colza...). Elles se distinguent par la nature des graisses qui les composent.

Première catégorie : les huiles à base d’acides gras saturés

- Les atomes carbones qui composent les molécules d' acides gras saturés sont liés entre eux par des liaisons simples (tous reliés à des atomes d’hydrogène).

- Huile de palme
- Huile de palmiste
- Huile de coprah (issue de l’albumen séché de la noix de coco)
- Huile de noix coco extra vierge

A température ambiante, elles se présentent sous forme solide.

Deuxième catégorie : les huiles à base d’acides gras insaturés

- Les atomes carbones qui composent les molécules d' acides gras insaturés sont liés entre eux par des doubles liaisons.

Parmi elles : les acides gras monoinsaturés (oméga-9) :

- Huile d’olive
- Huile d’avocat
- Huile de noisette
- Huile d’amande

Elles sont liquides à température ambiante, mais se figent au réfrigérateur.

Les acides gras polyinsaturés (2 groupes : oméga-3 et oméga-6) :

Oméga-3 :
- Huile de colza (9%)
- Huile de noix (10%)
- Huile de Caméline (cousine du colza, 30%)
- Huile de chanvre
- Huile de lin (50%, c’est trop : mieux vaut utiliser des graines de lin fraîchement mixées)

Oméga-6 :
- Huile de tournesol
- Huile de carthame
- Huile de maïs
- Huile de pépin de raisin
- Huile de sésame

Elles restent liquides, même au réfrigérateur.

Vidéo. La vérité sur l'huile de ricin

Publicité

Publicité
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité