Maigrir au masculin

Publicité

Les hommes ne s’en cachent plus. Eux aussi veulent perdre leurs quelques kilos superflus. Résultat ? Tous sont de plus en plus friands de régimes ou méthodes qui font "fondre". Question d’esthétique, d’image de marque ou de santé, aujourd’hui, pas de doute, la minceur fait très mâle. A vos assiettes !

Publicité

Vive le célibat !

"Avant l’âge de 30 ans, un homme sur six est trop gros. Entre 30 et 40 ans, le surpoids touche un homme sur trois".

Publicité
Dixit le docteur Jacques Fricker*, nutritionniste à l’hôpital Bichat, dont le dernier ouvrage sur l’art et la manière de retrouver la ligne, « Le régime sur mesure », est paru aux Editions Odile Jacob.

Principal responsable de la prise de poids ? Le mariage ! "L’homme quitte son statut d’étudiant pour un travail plus ou moins sédentaire, se marie, mange les bons petits plats familiaux, a des repas d’affaires, sort moins, regarde la télé, fait moins de sport... et grossit".

Le quatuor infernal "auto, boulot, télé, dodo" prend le dessus et, avec lui, la bedaine et les poignées d’amour. Qu’il est loin le temps de la svelte silhouette du "chasseur-cueilleur" de nos ancêtres...

Maigrir pour mieux se porter

"Si le souci de la ligne au masculin est bon pour l’apparence, il l’est encore plus pour la santé."

Simplement parce que la graisse de l’abdomen, lieu de prédilection des kilos superflus chez ces messieurs, est celle qui entraîne le plus de risques d’hypertension artérielle, de diabète et de maladies cardio-vasculaires.

Jacques Fricker, médiatique pourfendeur des rondeurs mal placées, grand amateur de chocolat noir et mince comme un fil, explique que la localisation de l’adiposité masculine s’accompagne d’un avantage non négligeable, dès que la décision de maigrir a été prise.

"Cette graisse-là, celle du ventre, est la première à fondre » explique-t-il. Or, il faut le savoir, même si l’injustice est notoire, les hommes brûlent naturellement plus d’énergie que les femmes et, par voie de conséquence, maigrissent plus facilement et plus rapidement que leurs compagnes".

"Lorsque la graisse masculine se situe surtout sur le ventre, et peu sur les hanches et les fesses, il est plus que probable que le pancréas fabrique trop d’insuline, souligne le docteur Fricker. Pour maigrir, il faut donc le mettre au repos durant quelque temps."

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité