Indice de masse corporelle : comment calculer son IMC

Publicité
Le calcul de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) a l’avantage d’être simple et rapide à réaliser. Très pratique, cette première évaluation permet d’estimer si la corpulence est dite normale ou, au contraire, si elle est jugée inquiétante. IMC : zoom sur le calcul du poids idéal !
Publicité

5363431-inline-500x333.jpg© Istock

Comment calculer son IMC ?

Simple et rapide à effectuer, le calcul de l’IMC ne prend en compte que deux paramètres : la taille (exprimée en cm) et le poids (exprimé en kg). La formule est la suivante : le poids / la taille² . Une fois la formule mathématique appliquée, il suffit de reporter le résultat obtenu au tableau de référence.

Publicité
Calcul de l’IMC : quelles sont les normes ?

Pour évaluer son poids, on se réfère à une classification très précise. Les indicateurs sont les suivants : un IMC inférieur à 16 indique une dénutrition sévère ou une anorexie ; si l’IMC oscille entre 16,5 et 18,5, le poids de l’individu est jugé insuffisant (maigreur) ; si l’IMC est compris entre 18,5 et 25, la corpulence est dite normale. En revanche, lorsque l’IMC dépasse 25, le diagnostic de surpoids peut être prononcé. Entre 30 et 35, l’obésité est modérée ; entre 35 et 40, elle est élevée. Au-delà de 40, l’IMC indique une obésité morbide. Attention toutefois, l’IMC ne représente qu’un premier indicateur dont la fiabilité est toute relative. En effet, il exclut différents facteurs indispensables pour estimer avec exactitude son poids idéal : l’âge, le sexe, le volume du sang, la masse musculaire ou encore le poids des os.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité