Cure minceur : est-elle remboursée par la Sécurité sociale ?

Les cures minceur peuvent faire l’objet d’une prise en charge totale ou partielle, ce qui permet aux petits budgets de concilier nécessité de perdre du poids et coût relativement élevé. Toutefois, pour bénéficier d’une aide de l’assurance maladie, il faut remplir certaines conditions.

Publicité
Publicité

5962319-inline-500x333.jpg© Istock

La cure minceur doit être prescrite par le médecin traitant

Si vous envisagez de suivre une cure minceur de votre propre chef, vous ne pourrez pas être pris en charge par la Sécurité sociale. Il faut en effet que cette cure minceur soit prescrite par votre médecin traitant, ce qui signifie qu'elle ne doit pas être juste un confort, mais une vraie nécessité pour votre santé. Vous devez donc souffrir d’une affection digestive ou d’une maladie cardio-artérielle, en cas de surpoids ou d’obésité.

Publicité

Perdre du poids dans un centre thermal agréé et conventionné

Publicité

Avant d’entreprendre une cure minceur, il faut vérifier que le centre thermal retenu est bien agréé et conventionné par l’assurance maladie. Si ce n'est pas le cas, il n’y aura pas de prise en charge possible. Si vos ressources n’excèdent pas 14 664 € bruts annuels, vous pourrez bénéficier non seulement d’une prise en charge de la cure minceur stricto sensu, mais aussi de l’hébergement et du transport. Sinon, certaines mutuelles prennent en charge une partie des frais de cure pour perdre du poids. Cette cure, d’une durée de 18 jours, devra être suivie intégralement : toute interruption non motivée entraînera l’annulation de la prise en charge.

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité