Un test de grossesse négatif peut-il être faux ?

Publicité

Vous venez de faire un test de grossesse, et celui-ci est négatif ? Attention ! Bien que très fiables, les tests urinaires peuvent parfois annoncer un résultat erroné. Un test de grossesse négatif ne garantit pas à 100 % que vous n’êtes pas enceinte. 

Publicité

© Fotolia

Dans quels cas un test de grossesse négatif est-il faux ?

Les tests urinaires erronés sont appelés "faux positifs" ou "faux négatifs", selon le résultat affiché. Il faut savoir que les erreurs sont plus fréquentes avec les tests de grossesse négatifs. Les tests urinaires sont très fiables : leurs résultats sont certifiés à 98 ou 99 %, selon les marques. Cependant, certains facteurs peuvent fausser l’analyse et engendrer un résultat négatif alors même que vous êtes enceinte. En effet, le test détecte la grossesse en analysant la présence dans l’urine de l’hormone b-HCG, qui indique que la fécondation a bien eu lieu. Or cette hormone est présente en concentration moindre dans trois cas : lorsque vous avez bu une très grande quantité d’eau, si vous effectuez le test le matin, ou si vous faites le test peu de temps après votre période d’ovulation. Ces trois facteurs peuvent donc expliquer un "faux négatif". Enfin, veillez à ce que la date de péremption indiquée sur l’emballage du test ne soit pas dépassée.

Publicité
Que faire en cas de doute après un test de grossesse négatif ?

Assurez-vous tout d’abord que vous avez bien respecté les consignes d’utilisation du test urinaire. Au besoin, effectuez un nouveau test pour confirmer le premier résultat. Enfin, sachez que vous pouvez obtenir un diagnostic de grossesse entièrement fiable en pratiquant une analyse sanguine. Celle-ci peut être réalisée dans n’importe quel laboratoire d’analyses, et est remboursée par la Sécurité sociale.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité