Stérilité féminine : les solutions

Publicité

Malgré tout l'amour qui vous unit à votre conjoint, vous n'arrivez pas à être enceinte. Et les résultats des examens médicaux ne sont pas encourageants. Vous êtes stérile. Selon la cause de cette stérilité, il existe pour vous des solutions pour avoir un enfant. 

Publicité

© Fotolia

Stérilité féminine : la fécondation in vitro

La fécondation in vitro, ou FIV, consiste à féconder un ovule avec un spermatozoïde en dehors du corps maternel, puis à réimplanter l'œuf dans l'utérus. La FIV est très souvent pratiquée en France depuis les années 1970, et est remboursée par la Sécurité sociale. Elle nécessite une prise d'hormones pour favoriser la fécondité. Il n'est pas rare qu'une FIV aboutisse à une grossesse gémellaire. La fécondation in vitro est recommandée dans les cas de stérilité dus à des problèmes d'ovulation, à une obstruction des trompes, à une ligature des trompes ou à une stérilité inexpliquée.

Publicité
Stérilité féminine : le don d'embryon

Il arrive que la stérilité ait des causes multiples. Dans ce cas, la fécondation in vitro n'est pas suffisante pour la traiter. S'il y a un problème au niveau de la qualité ou de la quantité des spermatozoïdes, il est nécessaire de recourir à un don de sperme. Quand les ovules produits ne permettent pas une grossesse, un don d'embryon est nécessaire. Ces dons sont réalisés de façon anonyme, et permettent d'implanter un ovocyte fécondé, soit par le sperme du conjoint, soit par un don de sperme. Le don d'embryon est également préconisé quand un ou les deux parents sont porteurs d'une maladie génétique.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité