Stérilité féminine : l'obésité est-elle une cause ?

Parmi les nombreuses causes possibles de stérilité féminine, le surpoids et l'obésité constituent un risque majeur. Mais en quoi avoir un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à la normale peut-il avoir une incidence sur la fertilité ? Explications.

Publicité
Publicité

L'obésité, l'une des principales causes de stérilité féminine

Avoir quelques kilos en trop, voire un véritable surpoids, peut contrecarrer les chances de tomber enceinte. Pourquoi ? Tout simplement parce que l'excès de poids perturbe la sécrétion hormonale en jeu au cours du cycle menstruel. En effet, l'accumulation de graisses dans le corps a un impact direct sur la sécrétion de la gonadolibérine (GnRH). Or, cette hormone joue un rôle essentiel dans l'activation de l'hormone lutéinique (LH) et de l’hormone de stimulation folliculaire (FSH) qui sont largement impliquées dans le mécanisme ovulatoire. Conséquence : l'obésité peut altérer la qualité de l'ovulation, voire la bloquer totalement.

Publicité
Stérilité féminine : l'obésité et le syndrome des ovaires polykystiques

Il existe un lien entre la surcharge pondérale et l'apparition du syndrome des ovaires polykystiques. Également appelée dystrophie ovarienne, cette pathologie représente l'une des causes majeures d'infertilité chez les femmes. Ainsi, les femmes en surpoids ou obèses présenteraient un risque accru de développer ce trouble gynécologique, même si les femmes ayant une IMC normale peuvent également en souffrir. Toutefois, une forte corpulence est susceptible d'aggraver les manifestations cliniques de la pathologie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité