Envie de fraises en début de grossesse : mythe ou réalité ?

Avoir une irrépressible envie de fraises en début de grossesse ? Si cela peut effectivement arriver, les envies alimentaires de la grossesse peuvent prendre de nombreux visages selon les femmes…

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Début de grossesse : des envies alimentaires courantes

C’est un fait : beaucoup de femmes enceintes connaissent une ou des envies alimentaires particulières à un moment de leur grossesse. Cela fait parfois partie des symptômes du début de grossesse mais peut aussi bien apparaître à la fin du premier trimestre, voire durant le second. Elles sont plus rares durant le troisième trimestre… Parfois, il s’agit bel et bien d’une « envie de fraises » mais de très nombreuses femmes ont plutôt envie d’agrumes en début de grossesse ou encore de glaces, de jus de fruits, de chocolat, de produits laitiers, de viande rouge ou même de cornichons… En parallèle, elles peuvent éprouver du dégoût pour d’autres aliments et boissons comme le café par exemple.

Envie de fraises : que dit la science ?

Publicité

La cause exacte des « envies de fraises » et autres envies alimentaires du début de grossesse demeure encore inconnue. Toutefois, plusieurs théories scientifiques, restant à démontrer clairement, ont été avancées. L’une des plus connues met l’accent sur les bouleversements hormonaux de la grossesse. Leur influence sur l’odorat et le goût expliquerait autant les soudaines envies que les dégoûts alimentaires observés chez les femmes enceintes… Ce phénomène pourrait aussi être une sorte de « mécanisme naturel » pour prévenir les carences alimentaires durant la grossesse (exemple concret : un manque de magnésium pourrait provoquer une envie de chocolat).

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité