Cycle menstruel irrégulier : comment calculer sa période d'ovulation ?

Cycle menstruel irrégulier : comment calculer sa période d'ovulation ?©iStock

Avec ses libérations d'hormones, le cycle menstruel règle la vie de chaque femme autour d'un moment clé de la reproduction : l'ovulation. Maîtriser l'arrivée de cette période, c'est optimiser ses chances d'avoir un enfant ou au contraire, éviter d'en avoir. Il n'est pourtant pas facile de s'y retrouver quand on a un cycle irrégulier. Les moyennes établies autour de la santé sexuelle ne correspondent pas toujours.

Publicité
Publicité

Cycle menstruel : la théorie

Un cycle menstruel dure en théorie 28 jours. Le premier jour est marqué par le début des règles, et le 14e jour par l'ovulation. Si rapport sexuel il y a, le risque de fécondation de l'ovule par les spermatozoïdes se situe pendant une période bien précise. Cette période s'étend de 3 jours avant à trois jours après l'ovulation, soit en théorie du 12e au 16e jour inclus.

Cycle menstruel irrégulier : la réalité

La réalité est beaucoup moins cadrée : la plupart des cycles menstruels peuvent osciller entre 24 et 36 jours, et les cycles qui se succèdent peuvent varier. Certaines femmes peuvent dépasser ces durées ou même ovuler deux fois ! Calculer la période d'ovulation devient alors très hasardeux.

Calculer sa période d'ovulation

Publicité

Il existe certaines méthodes qui permettent d'évaluer le moment de l'ovulation. Il est cependant important de souligner qu'elles sont très hasardeuses. La méthode des températures consiste à prendre sa température au long du cycle pour observer une légère diminution au moment même de l'ovulation puis une augmentation d'un demi-degré après l'ovulation. La méthode des glaires cervicales consiste à évaluer la consistance des sécrétions vaginales. Au moment de l'ovulation, elles sont plus claires, moins épaisses et plus abondantes.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité