Compléments alimentaires pour sportifs : les erreurs dangereuses à éviter

Compléments alimentaires pour sportifs : les erreurs dangereuses à éviter©Fotolia

La prise de compléments alimentaires pour développer sa masse musculaire ou diminuer sa masse grasse n’est pas sans risque, selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), qui publie une liste de recommandations à l’attention des consommateurs.

Publicité
Publicité

"Des risques pour la santé pour des bénéfices incertains." C’est en ces termes que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) alerte sur les compléments alimentaires commercialisés à l’usage des sportifs dans un communiqué. En effet, l’Anses a enregistré l’existence d’effets secondaires graves liés à ces produits dont le but est de renforcer le développement musculaire ou de diminuer la masse grasse chez les sportifs. Les effets sont d’ordre cardiovasculaire tels que tachycardie, arythmie, et accident vasculaire cérébral (AVC), mais aussi d’ordre psychique à savoir des troubles anxieux et des troubles de l’humeur.

Publicité

Pas de compléments alimentaires sans l’avis d’un médecin

Pour limiter le risque d’effets secondaires de ces produits, l’Anses "recommande aux consommateurs d’être attentifs à l’adéquation de ces compléments alimentaires avec leur statut nutritionnel, leur état de santé et les objectifs visés". Cette agence conseille donc de ne pas avoir recours à ce type de compléments sans l’avis d’un professionnel de santé . Par ailleurs, l’Anses déconseille la consommation de ces compléments alimentaires destinés aux personnes suivantes :
- l es sujets présentant des facteurs de risque cardiovasculaire ou souffrant d’une cardiopathie ou d’une altération de la fonction rénale ou hépatique ou encore de troubles neuropsychiatriques,
- les enfants et les adolescents ,
- l
es femmes enceintes ou allaitantes .

Attention aux associations avec des médicaments et aux achats sur internet

L’Agence émet également une liste de recommandations à l’attention des consommateurs :
- ne pas consommer de compléments alimentaires contenant de la caféine avant et pendant une activité sportive et chez les sujets sensibles à cette substance,
- n
e pas consommer de manière concomitante plusieurs compléments alimentaires ou les associer avec des médicaments ,
- d
iscuter les objectifs de la consommation de tels compléments avec un professionnel de santé et signaler sa consommation à son médecin et son pharmacien ,
- ê
tre attentif à la composition et à la provenance des produits (privilégiez notamment les produits conformes à la norme AFNOR NF V 94-001). Ainsi, l’Anses déconseille de se fournir en compléments alimentaires sur internet : en effet, "l’achat sur internet expose de facto davantage le sportif à la consommation de compléments alimentaires frauduleux ou adultérés, susceptibles de conduire à des contrôles anti-dopage positifs et d’induire des effets sur la santé", souligne l'Agence.

Vidéo. Le bon usage des médicaments en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité