circulation

Les dernières actualités

À Paris, la pollution de l'air est aussi nocive que le tabagisme passif

avec La Tribune
Le 13 décembre 2013, au plus fort du pic de pollution, les Parisiens ont inhalé jusqu'à 6 millions de particules fines par litre d'air: pour la première fois, une étude a permis de mesurer dans l'atmosphère de la capitale ces particules inférieures à un micron, très nocives pour la santé.

7 choses à savoir sur la maladie ou syndrome de Raynaud

Froid, stress... Le bout de vos doigts devient parfois tout blanc ? C'est peut-être une maladie ou un syndrome de Raynaud. Ce trouble de la circulation du sang affecte les extrémités comme les doigts, les orteils, et exceptionnellement le nez ou les oreilles. Eclairage avec le Pr Jean-Luc Cracowski, de l'unité de Pharmacologie Clinique du CHU de Grenoble.

Le double effet Kriss cool

Parfois, pour être au top de la beauté et du glamour, on ruse avec "les usages détournés". Des soins ou des médicaments dont on ne respecte, en toute connaissance de cause, ni les indications, ni la posologie, ni les conseils d’utilisation. Bref, comment être belle et pas bête... pour pas cher !

L’arythmie cardiaque en bref

C’est le plus fréquent des troubles du rythme cardiaque : l’arythmie cardiaque est liée à la perte de synchronisation de la contraction des cellules de l’oreillette gauche. Le rythme cardiaque devient alors totalement anarchique et irrégulier : c’est la fibrillation auriculaire (FA)

En avant pour la marche nordique !

La marche nordique ou "Nordic Walking" a été introduite en France en 2000. Discipline très prisée des Finlandais, elle se distingue de la marche normale par l’utilisation de bâtons spéciaux destinés à faciliter le déplacement. Une activité idéale pour les seniors, à pratiquer par tous les temps.

Glaucome : dépister tôt

Il s’agit de la deuxième cause de cécité en France. Le glaucome est une maladie du nerf optique liée à une tension trop forte à l’intérieur de l’œil. Son dépistage et son traitement précoce permettent de contrôler cette tension oculaire et de préserver la vue. Soyons attentifs et gardons l’œil.

Le premier cri

Enfin, « il » est là ! Vous avez souffert, votre bébé a fait de gros efforts. Poussé, comprimé dans l’espace étroit qu’est l’utérus maternel, il est enfin propulsé à l’air libre. Pour déplier ses poumons, il pousse son premier cri. C’est un réflexe vital.