Traitement du cholestérol : les médicaments sans statines

L'hypercholestérolémie est bien souvent traitée par des médicaments contenant des statines. Mais est-ce le seul traitement ? La mise sous statines est-elle incontournable ?

Publicité
Publicité

Traiter l'hypercholestérolémie par un médicament sans statines

Lorsqu'on est face à une hypercholestérolémie qu'il faut traiter et que les statines sont inefficaces, contre-indiquées ou à l'origine d'effets indésirables gênants (douleurs musculaires, vertiges), on peut avoir recours à d'autres médicaments tels que les hypolipémiants de la famille des fibrates. Ils diminuent le taux de cholestérol LDL ainsi que le taux de triglycérides et d'acide urique. On peut également proposer la colestyramine ou encore l'ézétimibe qui ont la propriété de diminuer l'absorption intestinale du cholestérol. L'ézétimibe peut être associé aux statines. Les effets secondaires de ces médicaments sont essentiellement des troubles digestifs.

Hypercholestérolémie : quels sont les traitements adjuvants non médicamenteux ?

Publicité

En cas d'hypercholestérolémie, les traitements médicamenteux avec ou sans statines sont insuffisants en l'absence de mesures complémentaires que sont un régime alimentaire équilibré, plutôt de type méditerranéen (fruits, légumes, poisson) et une lutte active contre la sédentarité. On préconise au moins 3 heures d'activité physique par semaine. La gestion du stress et l'arrêt du tabac sont également des mesures primordiales. La surveillance des taux sanguins de cholestérol doit être régulière, au moins tous les 6 mois.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité