Statines naturelles : qu'est-ce que la monacoline K ?

La monacoline K est plus connue sous le nom de levure de riz rouge. Il s’agit d’une statine naturelle, c’est-à-dire qu’elle est capable d’inhiber la synthèse du cholestérol, au même titre que des médicaments hypocholestérolémiants de synthèse tels que la lovastatine (elle-même initialement produite à partir d’une levure). Mais y a-t-il, avec les statines naturelles, des dangers ? Quelles précautions doivent être prises ?

Publicité
Publicité

Statines naturelles

Il existe des statines naturelles qui peuvent constituer une alternative aux statines habituellement prescrites par les médecins pour lutter contre le cholestérol, notamment lorsqu’elles sont mal tolérées. La plus connue est la monacoline K que l'on appelle couramment levure de riz rouge et qui est en réalité une levure (Monascus) de couleur rouge qui est cultivée sur du riz. Elle permettrait de contribuer au maintien d’une cholestérolémie normale. Toutefois, il est important de toujours en parler à son médecin.

Danger des statines naturelles

Publicité

Malgré leur efficacité démontrée dans plusieurs études, les statines naturelles contenant de la monacoline K présentent quelques dangers. Selon l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), de nombreux effets indésirables ont été rapportés, notamment des atteintes musculaires et hépatiques, c’est-à-dire les mêmes que ceux observés avec les statines de synthèse. Néanmoins, il s’agit de compléments alimentaires moins surveillés. Toutefois, la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) indique que les produits vendus respectent la règlementation en contenant des quantités autorisées de monacoline K (10 mg/jour maximum). En conclusion, les statines naturelles ne sont pas dangereuses lorsqu’elles respectent les doses autorisées mais des recommandations d’usage doivent être suivies, notamment pour les personnes intolérantes aux statines, celles qui prennent déjà des statines, ainsi que chez les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes âgées de plus de 70 ans.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité