Levure de riz rouge contre le cholestérol : la durée du traitement

Levure de riz rouge contre le cholestérol : la durée du traitement©iStock

La levure de riz rouge (Monascus purpureus) est un complément alimentaire qui est traditionnellement utilisé pour aider à maintenir une cholestérolémie normale. En effet, la levure de riz rouge en cas de cholestérol aide à contrôler son taux, notamment grâce à sa richesse en acides gras mono-insaturés.

Publicité
Publicité

Efficacité de la levure de riz rouge

De nombreuses études ont porté sur ce remède traditionnel chinois. Il a ainsi été démontré que ce complément alimentaire était capable de réduire significativement le niveau de cholestérol (et notamment de LDL) sans impacter le taux de HDL (bon cholestérol).

Publicité

Comment prendre la levure de riz rouge

Pour bénéficier des propriétés hypocholestérolémiantes de la levure de riz rouge, on recommande habituellement de consommer deux gélules par jour à prendre au cours du dîner avec un grand verre d’eau. Les gélules de levure de riz rouge n’étant pas toutes dosées de la même manière, on estime généralement qu’une dose de 10 mg par jour est efficace (les études qui ont été menées portaient toutefois sur des dosages jusqu’à 10 fois plus élevés). Il faut notamment s’assurer de sa teneur en monacoline (qui doit être d’environ 0,50 %).

Levure de riz rouge : un danger ?

La levure de riz rouge ne présente en principe pas de danger en deçà de 10 mg/jour. Toutefois, il faut prendre garde à ne pas l’utiliser en association avec des traitements hypocholestérolémiants classiques tels que les statines. Par ailleurs, des précautions doivent être prises chez les personnes qui présentent une insuffisance rénale ou hépatique, ou encore une hypothyroïdie non traitée. Par ailleurs, la levure de riz rouge est déconseillée au cours de la grossesse ou en cas d’allaitement de même que chez les personnes âgées de plus de 70 ans. À noter que la consommation de jus de pamplemousse ou d’alcool doit être évitée lorsqu’on prend ce type de complément alimentaire. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité