Cholestérol : les statines pour prévenir les AVC

Les statines sont les médicaments les plus vendus dans le monde. Ils sont prescrits pour lutter contre l’hypercholestérolémie et, donc, pour faire baisser les risques d'accident vasculaire cérébral (AVC). Mais les statines sont-elles systématiquement à privilégier ?

Publicité
Publicité

5893162-inline-500x332.jpg© Istock

Action des statines contre l’hypercholestérolémie

Les statines exercent une action hypercholestérolémiante, ce qui signifie qu’elles sont capables de faire baisser le taux de cholestérol présent dans le sang, notamment le LDL (ou mauvais cholestérol). Elles sont employées aussi bien en cas d’hypercholestérolémie isolée que d’hypercholestérolémie associée à une hypertriglycéridémie (excès de triglycérides dans le sang).

Publicité

Les statines permettent-elles toujours d’éviter les AVC ?

Publicité

Les statines ont tendance à être systématiquement prescrites en cas de taux de cholestérol sanguin trop élevé, mais il s’agit bien souvent d’une erreur. En effet, le seul cas dans lequel les statines devraient être employées, c’est chez les individus ayant déjà eu un premier accident vasculaire, qu’il s’agisse d’un AVC ou d’un infarctus (arrêt cardiaque). Chez ces patients, les statines seront efficaces et pourront avoir une réelle action préventive. En revanche, elles sont sans effet chez les personnes de plus de 65 ans dont l’hyperlipidémie est modérée et dont l'hypertension est traitée. Chez ces dernières, non seulement elles sont inefficaces, mais pire, chez les plus de 75 ans, elles ont tendance à augmenter la mortalité globale (notamment la pravastatine).

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite