Cholestérol HDL bas : misez sur les phytostérols

Cholestérol HDL bas : misez sur les phytostérols©iStock

Il existe deux types de cholestérol : le bon et le mauvais ! Le cholestérol HDL, pour High Density Lipoproteins, est celui qu’il faut avoir en bonne quantité. Pourquoi ? Que se passe-t-il lorsque le taux de cholestérol HDL est trop bas ?

Publicité
Publicité

Cholestérol HDL, qu’est-ce que c’est ?

Le cholestérol, c’est-à-dire un certain type de lipides contenus dans le corps, est transporté dans le sang par des lipoprotéines. Celles-ci peuvent être de différentes natures et assurer des missions distinctes. Le HDL, ou lipoprotéine de haute densité en français, va servir, lui, à véhiculer le cholestérol des artères vers le foie, organe qui permettra sa filtration puis son élimination naturelle. De fait, le cholestérol dit "HDL " est considéré comme étant du "bon" cholestérol, contrairement au cholestérol LDL qui, lui, favorise l’accumulation des graisses au sein des artères.

Publicité

Cholestérol HDL trop bas, que faire ?

Les autorités sanitaires recommandent un taux de cholestérol HDL supérieur à 0,4 g/l. Un taux élevé est un signe de bonne santé cardiovasculaire. Aussi est-il primordial de veiller à avoir suffisamment de cholestérol HDL dans le sang ! Pour cela, la majorité des médecins recommandent à leurs patients présentant un faible dosage d’adopter une hygiène de vie plus saine. En effet, le cholestérol sanguin est très fortement corrélé au régime alimentaire mais aussi à l’activité physique quotidienne. Autrement dit, pour avoir un taux correct de cholestérol HDL, il faut bien manger et bien bouger. Certaines aides extérieures comme les phytostérols, par exemple, peuvent contribuer à maintenir ce taux.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité