Cholestérol : des plantes contre l'hypercholestérolémie

Cholestérol : des plantes contre l'hypercholestérolémieiStock

Le traitement du cholestérol doit se faire sur les conseils d'un professionnel de santé puisqu'un taux sanguin anormal favorise un certain nombre de maladies. Mais la phytothérapie peut être associée à ce traitement de l'excès de cholestérol en raison des bienfaits prodigués par plusieurs plantes.

Publicité
Publicité

Qu'est-ce que l'hypercholestérolémie ?

Le terme médical d'hypercholestérolémie désigne un taux élevé de cholestérol sanguin, soit aux alentours de 2 g/l (5 mmol/l) ou au-dessus. Toutefois, seule l'anamnèse associée à l'analyse des résultats de la prise de sang par un professionnel de santé permet d'envisager le trouble d'hypercholestérolémie.

Quels sont les principes du régime anti-cholestérol ?

Les mesures diététiques anti-cholestérol doivent être formulées par un médecin, un diététicien ou un nutritionniste. Elles visent à faire baisser le taux de "mauvais cholestérol", à augmenter le bon, mais aussi à diminuer le risque de pathologies associées telles que l'infarctus et l'accident vasculaire cérébral (AVC). Elles reposent généralement sur le suivi d'une diète variée et équilibrée, riche en fruits, en légumes et en céréales complètes, et pauvre en charcuterie, viande rouge, produits laitiers et graisses saturées.

Quelles solutions en phytothérapie ?

Publicité

Si le régime méditerranéen permet d'une manière générale de profiter des vertus anti-cholestérol de l'huile d'olive, de l'oignon et de l'ail, il existe des traitements plus spécifiques prescrits par les phytothérapeutes et naturopathes. On pense notamment à l'association de l'artichaut, du chardon, du boldo et du serpolet, mais aussi à l'infusion de racines de pissenlit ou de feuilles de bouleau.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité