Taux élevé de cholestérol : cause-t-il des symptômes ?

Le cholestérol est une graisse indispensable au bon fonctionnement du corps humain. Mais que se passe-t-il lorsque le taux de cholestérol s’envole ? Comment peut-on réduire le cholestérol ?

Publicité
Publicité

5991125-inline-500x359.jpg© Istock

Taux élevé de cholestérol : quels signes ?

On parle d’hypercholestérolémie pour qualifier un taux de cholestérol supérieur aux valeurs indicatives fixées par les autorités sanitaires. Obtenue par l’analyse d’un prélèvement sanguin, la concentration sanguine du cholestérol total (taux de cholestérol HDL et LDL) est considérée comme normale lorsqu’elle est inférieure à 2 g/l. Seule la réalisation d’un bilan lipidique régulier permet de détecter un taux de cholestérol trop élevé. En effet, l’hypercholestérolémie ne constitue pas en elle-même une pathologie. En cela, elle ne se manifeste pas par des symptômes significatifs mais peut, à terme, représenter un facteur de risque majeur dans la survenue d’un trouble cardio-vasculaire tel que l’accident vasculaire cérébral ou l’infarctus du myocarde.

Publicité

Taux élevé de cholestérol : quelles solutions ?

L’élévation de la cholestérolémie sanguine favorisera l’accumulation de graisses au sein des structures artérielles et contribuera, de fait, à la formation de plaque d’athérome. En obstruant une artère, ces dernières altéreront la circulation sanguine et empêcheront la bonne oxygénation des organes vitaux dont le cœur et le cerveau font partie. Il est donc impératif de normaliser un taux de cholestérol trop excessif. La plupart du temps, l’adoption d’un régime alimentaire équilibré, associée à une pratique physique quotidienne, suffit à restaurer la situation. Mais il arrive parfois qu’un traitement hypolipémiant soit mis en place chez les patients présentant un risque cardio-vasculaire accru.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité