L'âge, un facteur de risque du cholestérol ?

L'âge, un facteur de risque du cholestérol ?©iStock

Avoir trop de cholestérol, voilà une expression que l’on entend assez souvent. Si ce composé lipidique est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme, il constitue, en revanche, un marqueur de risque cardiovasculaire lorsque son taux est trop élevé. Mais a-t-on plus de cholestérol en vieillissant ?

Publicité
Publicité

Taux de cholestérol et âge, quels liens ?

Ce n’est pas parce que l’on prend de l’âge que le taux de cholestérol augmente. Les choses ne sont pas aussi simples que cela. Il faut d’abord prendre en compte le sexe avant d’aborder la question de l’âge, bien que les deux soient intimement liés. En effet, les femmes sont moins sujettes à l’excès de cholestérolémie que les hommes. Pourquoi ? Parce qu’elles sont protégées par les œstrogènes. Mais après la ménopause, c’est-à-dire vers 50-55 ans, les deux sexes se retrouvent sur un même pied d’égalité. Néanmoins, le cholestérol fait l’objet de dosages réguliers à partir de la cinquantaine parce qu’il permet au médecin d’évaluer le risque cardiovasculaire de ses patients.

Publicité

Taux de cholestérol, quels facteurs de risque ?

Les causes pouvant expliquer une hypercholestérolémie sont multiples. Dans la majorité des cas, l’excès de cholestérol est souvent associé à une mauvaise hygiène de vie : sédentarité, régime alimentaire trop riche, consommation excessive d’alcool, tabagisme, obésité… On parle alors d’hypercholestérolémie primaire. Mais dans certaines familles, l’hypercholestérolémie est génétique et se transmet de génération en génération. En outre, elle peut aussi être secondaire à un traitement médicamenteux préconisé dans le cadre d’une autre pathologie.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité