Cholestérol : les erreurs qui augmentent votre taux

Des erreurs que vous faites dans votre vie quotidienne peuvent augmenter votre taux de mauvais cholestérol et ainsi votre risque de maladies cardiovasculaires. Explications avec le Dr Béatrice de Reynal, docteur en nutrition et directrice de l’agence Nutrimarketing.

Publicité

Erreur 1 : Manger trop de fromages

Tous les aliments gras ne sont pas à proscrire.
Publicité
Au contraire, pour éviter une augmentation du taux de LDL* cholestérol, il faut éviter les apports excessifs en graisses saturées et privilégier les apports en graisses dites "insaturées".
Pourquoi : on distingue les "bonnes" des "mauvaises" graisses d'après les acides gras qu'elles contiennent. Certaines graisses riches en acides gras saturés augmentent le mauvais cholestérol*, quand d'autres riches en acides gras insaturés le font baisser.
Lesquels à privilégier : l’huile d'olive vierge pressée à froid, l’huile de colza, de soja et de tournesol. "Ces huiles aident à augmenter le bon cholestérol, à faire baisser le mauvais et à protéger le cœur**.", explique Béatrice de Reynal.
Lesquels à bannir : les graisses que l’on trouve dans les aliments industriels, fromages, viande grasse (bœuf, mouton, agneau…), fritures, pâtisseries…

* On distingue 2 sortes de cholestérol : le LDL ou mauvais cholestérol qui en excès peut s'accumuler entre les parois des artères, provoquant une athérosclérose, et le HDL-cholestérol ou bon cholestérol qui récupère l'excès de cholestérol dans les organes et le rapporte au foie où il est éliminé.
** De la même manière, les poissons gras comme le saumon, hareng, sardine, maquereau, anchois, anguille ont une action directe sur l'augmentation du bon cholestérol et sur la protection cardiovasculaire.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité