7 médicaments qui peuvent augmenter votre taux de cholestérol

Vous n'arrivez pas à diminuer votre taux de cholestérol ? La faute vient peut-être de vos médicaments ! Certains diminuent le bon (HDL) au profit du mauvais (LDL) qui s'élève dans le sang. Le point sur les traitements à risque avec Martial Fraysse, docteur en pharmacie.

Publicité

Les corticoïdes pris sur le long terme jouent sur les cellules du foie

Prescrits contre l’asthme, la maladie de Horton, la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) ou encore l’eczéma, les corticoïdes peuvent faire grimper le taux de cholestérol chez certaines personnes.
Publicité
Un tel effet secondaire est également observé pour les anti-inflammatoires stéroïdiens, dérivés du cortisol.

Pourquoi ils augmentent le taux de cholestérol ? "Le mécanisme d’action des corticoïdes sur le taux de cholestérol est mal connu. Ces médicaments agiraient directement sur les cellules du foie, entraînant une augmentation du métabolisme de cet organe qui fabriquerait alors du cholestérol HDL et LDL en plus grande quantité", révèle Martial Fraysse, docteur en pharmacie. En effet, le cholestérol présent dans notre sang provient de deux sources : il est à la fois apporté par les aliments que nous mangeons et produit par notre foie.

Les cas les plus à risques : "Les traitements les plus à risque d’entraîner une hypercholestérolémie comme effet secondaire sont ceux pris sur le long terme, par exemple dans le cas d’une polyarthrite rhumatoïde ou d’une maladie auto-immune" décrit Martial Fraysse.

Les précautions à prendre : Il est recommandé aux personnes sous corticoïdes de procéder à des examens sanguins réguliers pour observer l’évolution du taux de cholestérol.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité