Triglycérides élevés = trop de cholestérol aussi ?

Triglycérides élevés = trop de cholestérol aussi ?©iStock

Le cholestérol et les triglycérides sont des lipides essentiels au bon fonctionnement de l'organisme. Trop de cholestérol n'entraîne aucun symptôme particulier, mais, comme l'excès de triglycérides, augmente le risque de problèmes cardiovasculaires. Ce n'est pas toujours le cas, mais une hypercholestérolémie s'accompagne souvent d'une hypertriglycéridémie.

Publicité
Publicité

Quelle est la différence entre le cholestérol et les triglycérides ?

Le cholestérol et les triglycérides sont des lipides, des graisses fabriquées par notre corps et présentes également dans certains aliments. Le cholestérol est surtout produit par le foie (80 %), mais on en trouve aussi dans les aliments gras (viande, pâtisseries, produits laitiers, beurre). Le bon cholestérol (HDL) nettoie les artères, mais le mauvais cholestérol (LDL) s'accumule sur les parois artérielles. Les triglycérides sont une sorte de réserve d'énergie qui se loge dans le tissu adipeux, aussi appelée masse grasse. Ils proviennent de l'intestin grêle et de l'excès de sucre. Un taux élevé de triglycérides est souvent causé par une consommation importante d'aliments sucrés et/ou d'alcool. Dans les deux cas, l'excès est dû à de mauvaises habitudes alimentaires. Cela dit, les personnes qui mangent beaucoup de viande grasse sans consommer de sucre peuvent présenter une hypercholestérolémie tout en ayant un taux de triglycérides normal.

Publicité

L'alimentation et le sport, deux armes efficaces contre le cholestérol et les triglycérides

Une bonne hygiène de vie et une modification de ses habitudes alimentaires sont indispensables pour réduire son taux de mauvais cholestérol et de triglycérides. L'important n'est pas de s'interdire de manger de la viande ou des aliments sucrés, mais plutôt de manger équilibré tout en variant les plats. Le tout en s'assurant de manger des portions raisonnables à des heures régulières. La marche, le vélo ou toute autre activité physique est la seconde mesure naturelle à mettre en place pour lutter contre l'hyperlipidémie. Si les taux ne baissent toujours pas malgré ces changements, le médecin prescrira des médicaments pour les réguler (statines, fibrates).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité