Comment distinguer le bon et le mauvais cholestérol ?

Publicité

Contrairement à ce qu'on imagine souvent, avoir du cholestérol n’est pas une mauvaise nouvelle ! Néanmoins, il faut savoir faire la distinction entre le bon et le mauvais cholestérol. L'objectif ? Prendre les mesures qui s’imposent pour réduire son taux de mauvais cholestérol : adapter son régime alimentaire, pratiquer une activité physique régulière et limiter sa consommation de tabac et d’alcool.

Publicité

Comment faire la différence entre le bon et le mauvais cholestérol ?

Le mauvais cholestérol, également appelé cholestérol LDL, présente des risques importants pour la santé. Il se dépose sur les parois des artères et s’y accumule progressivement. À terme, il finit par les obstruer. Le cholestérol LDL peut donc occasionner des maladies cardiovasculaires. Au contraire, le bon cholestérol (aussi connu sous le nom de cholestérol HDL) est essentiel au bon fonctionnement de l’organisme. C’est en effet lui qui, en partie, transporte le mauvais cholestérol vers le foie afin qu’il soit naturellement éliminé.

De quelles manières peut-on réduire son taux de mauvais cholestérol ?

Publicité

Avant toute chose, il est important de repenser ses habitudes alimentaires. On évite autant que possible les produits industriels trop sucrés et trop gras, les boissons sucrées, les plats en sauces, les matières grasses provenant des produits laitiers, les viandes dites « grasses » ou encore les jaunes d’œufs. Deuxième résolution : on adopte un mode de vie sain et équilibré et on se met au sport ! Trente minutes par jour suffisent à réduire naturellement le taux de mauvais cholestérol.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité