Cholestérol : un facteur de risque de thrombose

Publicité
Avoir un taux trop élevé de cholestérol peut traduire un risque de thrombose. En effet, ce type de trouble, parfois lié à une maladie cardio-vasculaire, peut s’expliquer par une hypercholestérolémie. En effet, un des plus importants facteurs de thrombose artérielle est la présence d’athérome, c’est-à-dire le dépôt de lipides dans les vaisseaux.
Publicité

5415409-inline-500x375.jpg© Istock

Facteurs de risque des athéromes et donc des thromboses

Les thromboses vont avoir pour origine les athéromes qui sont des dépôts de lipides (substances graisseuses) au niveau des parois des vaisseaux. Ces athéromes sont eux-mêmes favorisés par une hypertension artérielle, un diabète (augmentation du taux de sucre sanguin) et par une augmentation du taux de cholestérol dans le sang (hypercholestérolémie). Ce dernier facteur est le principal responsable de la formation des plaques d’athéromes et plus le taux de cholestérol est élevé (cholestérol total et cholestérol LDL), plus on peut craindre une thrombose.

Publicité
Thrombose et cholestérol

Le cholestérol est à la fois en partie responsable de la formation d’athérome et il en est également un indicateur. En effet, avoir un taux de cholestérol total élevé peut amener à rechercher préventivement la présence d’athérome et ainsi anticiper l’apparition d’une thrombose. Ainsi, il faut non seulement faire en sorte de modifier son hygiène de vie pour faire baisser le taux de mauvais cholestérol (ce qui permet de diminuer le risque de mortalité cardio-vasculaire), mais également contrôler ce taux pour s’interroger sur la présence éventuelle d’athérome. À noter qu’aucun symptôme ne permet de s’en inquiéter et que seules des analyses sanguines permettent de détecter ces anomalies.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité