Comment réduire son cholestérol avec des fruits oléagineux

Si les fruits oléagineux sont caloriques, ils n’en sont pas moins utiles dans le cadre d’un régime pour lutter contre le cholestérol. Quelle est l’action des fruits oléagineux ? Comment les introduire dans un régime pour réduire son cholestérol ?

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x334.jpg© Istock

Les fruits oléagineux au secours du cholestérol

Les fruits oléagineux (pistaches, amandes, noisettes et noix) sont plébiscités par les médecins dans le cadre d’un régime anticholestérol. Pourquoi ? Car ces fruits recèlent de bonnes graisses, dites "graisses insaturées", de type oméga-3 notamment. Or ces acides gras ont une vertu très intéressante : ils réduisent le taux de mauvais cholestérol (LDL) sans pour autant affecter le taux de bon cholestérol (HDL). Comment procèdent-ils ? Ils contiennent des phytostérols, lesquels inhibent l’absorption du mauvais cholestérol par l’organisme. Une aubaine pour ceux qui ont un taux de cholestérol élevé.

Comment introduire les fruits oléagineux pour réduire son cholestérol ?

Les fruits oléagineux ont des propriétés intéressantes pour réduire le taux de mauvais cholestérol. Dans le cadre d’un régime pour baisser le cholestérol, on réduira donc les graisses saturées (produits laitiers, beurre, viandes grasses), que l’on remplacera par une ration de fruits oléagineux. La quantité conseillée est de l’ordre de 30 grammes de fruits oléagineux par jour, ce qui représente une douzaine de noisettes, 6 noix ou une vingtaine d’amandes. Une ration qu’il convient de ne pas dépasser, car les fruits oléagineux sont très caloriques (environ 550 calories pour 100 g).

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité