Cholestérol HDL trop bas : quelles graisses manger ?

Surveiller son taux de cholestérol est essentiel pour se prémunir des accidents cardiovasculaires. Il se décompose en bon cholestérol (HDL) et en mauvais cholestérol (LDL). Si le bon cholestérol est trop bas, il faut modifier son régime alimentaire.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x331.jpg© Istock

Le bon cholestérol (HDL)

Les protéines lipidiques de type HDL convoient les excès de graisse de l’organisme vers le foie, lequel les élimine ensuite. Il a donc un rôle de régulateur lipidique essentiel. Un taux de HDL sera considéré comme bon pour un adulte s’il est supérieur à 0,35 g/l. En cas de taux de cholestérol HDL trop bas, des risques de maladies cardiovasculaires existent. Il convient donc d’adapter son alimentation.

Cholestérol HDL trop bas : quelles graisses manger ?

Dans le cadre d’un régime visant à augmenter le taux de cholestérol HDL, il faudra se montrer très sélectif concernant l’apport de graisses. On privilégiera les graisses polyinsaturées, les aliments riches en oméga-3 : on les trouve dans les poissons gras (saumon, maquereau, sardine), les huiles végétales (huile de noix, de colza, de maïs, de soja, de tournesol, d’olive), les fruits oléagineux (noix, amandes, noisettes), l’avocat, les légumes vert foncé (chou, brocoli, épinard), mais aussi les œufs. Mais on limitera les graisses saturées, c’est-à-dire les pâtisseries et viennoiseries, le beurre et les produits laitiers, les plats cuisinés, les biscuits, la cuisson de type friture. Enfin, il faudra veiller à incorporer dans vos menus des aliments riches en fibres (fruits et légumes frais) et fuir les sucres ajoutés et sodas. Associée à une activité physique régulière et à l’arrêt du tabac, cette alimentation vous permettra de lutter contre un bon cholestérol trop bas.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité