Hypercholestérolémie familiale : la définition

Hypercholestérolémie familiale : la définition©iStock
Publicité

L'excès de cholestérol sanguin ou hypercholestérolémie est très fréquent après 50 ans mais il existe une forme familiale d'hypercholestérolémie, d'origine génétique, qui touche des personnes jeunes et qui peut provoquer des accidents cardiovasculaires dès l'âge de 30 ans.

Publicité

Qu'est-ce que l'hypercholestérolémie familiale et quels sont ses symptômes ?

Le cholestérol sanguin provient à la fois de l'alimentation et du foie. Il est transporté par des lipoprotéines jusque dans les cellules. Chez les personnes atteintes d'hypercholestérolémie familiale, les lipoprotéines sont déficientes, le cholestérol stagne dans les artères et forme des plaques d'athérome qui finissent par boucher les vaisseaux. S'il s'agit des vaisseaux coronaires ou cérébraux, les conséquences peuvent être sévères. Ces patients présentent des complications cardiovasculaires très tôt dans la vie. On peut observer des petites taches jaunes appelées xanthomes au niveau des paupières ou des tendons, qui sont constituées de dépôts de cholestérol.

Comment prendre en charge une hypercholestérolémie familiale ?

Le dépistage de toute la famille est impératif. Le traitement de l'hypercholestérolémie familiale est constitué de médicaments, les statines, qui font baisser le taux de cholestérol sanguin. Ce médicament est contre-indiqué chez l'enfant, qui prend alors des hypolipémiants. Il s'agit d'un traitement à vie. Les facteurs de risque tels que le tabac, le diabète, l'hypertension artérielle ou le surpoids sont surveillés de près.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité