Excès de graisse dans le sang : les taux critiques de cholestérol et de triglycérides

Des taux élevés de triglycérides ou de cholestérol dans le sang constituent des facteurs de risques cardio-vasculaires. À partir d'un certain taux sanguin, une prise en charge et un traitement peuvent s'avérer nécessaires.

Publicité
Publicité

6391626-inline-500x333.jpg© Istock

À partir de quel moment le taux sanguin de cholestérol devient-il critique ?

L'hypercholestérolémie est classée en fonction des taux de LDL cholestérol (mauvais cholestérol), de HDL cholestérol (bon cholestérol) et de cholestérol total. Le taux de LDL ne doit pas excéder 1,6g/dl, le taux de HDL doit être supérieur à 0,35 g/dl, et le taux de cholestérolémie totale doit être inférieur à 2,2g/dl. Cependant, ces chiffres sont à prendre en compte en fonction de la présence ou non de facteurs de risques cardio-vasculaires associés tels que l'hypertension artérielle, le surpoids, le diabète et le tabagisme. Dans ces cas, la baisse du taux de cholestérol doit être encore plus rigoureuse.

Publicité

Quand l'hypertriglycéridémie devient-elle un facteur de risque sévère ?

Publicité

Comme le cholestérol, l'hypertriglycéridémie constitue un facteur de risque cardio-vasculaire important. Le taux critique d'hypertriglycéridémie est de 1,5 g/dl. Cependant, lorsqu'il ne dépasse que modérément ce taux et qu'aucun autre facteur de risque n'est associé, on ne propose pas forcément de traitement médicamenteux, et la prise en charge est simplement constituée d'un régime pauvre en graisses et d'une surveillance. Lorsque les taux deviennent très élevés, on peut proposer un traitement par des fibrates.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité