Cholestérol : les taux critiques

Cholestérol : les taux critiques©iStock

LDL, HDL, cholestérol bas, bon et mauvais cholestérol, hypercholestérolémie… Vous vous perdez dans les méandres du cholestérol ? Le point sur les seuils à ne pas dépasser afin de continuer à dormir sur vos deux oreilles.

Publicité
Publicité

Savoir distinguer le bon cholestérol du mauvais

Lors d’un bilan lipidique, deux types de cholestérol sont mesurés : HDL et LDL. Le premier est aussi appelé bon cholestérol, car il nettoie les artères et est éliminé naturellement par le foie. Le deuxième, LDL, est celui qui doit être surveillé de près, car il est dangereux pour la santé. En cas d’excès, des plaques de graisse se forment sur les parois des artères et empêchent le sang de circuler normalement. Il est appelé mauvais cholestérol, car il augmente le risque de maladie cardiovasculaire. Le taux de cholestérol LDL est mesuré au cours d’une prise de sang. Il est jugé normal s’il est inférieur à 1,6 g par litre de sang. S’il est supérieur, on parle d’hypercholestérolémie. Quant au bon cholestérol (HDL), son taux doit dépasser 0,35 g par litre de sang. Le cholestérol total doit rester inférieur à 2 g/L.

Les triglycérides, une autre composante à prendre en compte

Le bilan lipidique indique également le nombre de triglycérides, un autre lipide qui contribue à la formation de plaques de graisse dans les artères (athérosclérose). Le taux de triglycérides doit de préférence être inférieur à 1,5 g/L.

Prise en charge du cholestérol, de l’alimentation aux médicaments

Publicité

Les fruits sont recommandés en cas d’excès de mauvais cholestérol, car ils ont une propriété antioxydante et hypocholestérolémiante. Sont à privilégier les pommes, les poires, les bananes, les figues, les dattes et les noix de cajou. Les légumes et les poissons gras (saumon, thon) ont eux aussi entièrement leur place dans un régime anticholestérol. Évitez le beurre et la margarine (les remplacer par de l’huile d’olive ou de colza), les viandes grasses et les laitages. Les médicaments indiqués contre l’hypercholestérolémie (fibrates, statines) ne sont prescrits que si un régime alimentaire approprié accompagné d’une activité physique ne permet pas de faire baisser naturellement le taux de mauvais cholestérol.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité