Chute de cheveux : l'ortie comme remède naturel

Il est naturel de constater la chute d'une cinquantaine de cheveux chaque jour. Cependant, à certaines périodes, la chute de cheveux est plus importante – au printemps et à l'automne, mais aussi après une grossesse ou une maladie, par exemple. Pour éviter de prendre des traitements allopathiques, il est possible de diminuer la chute des cheveux à l'aide d'un remède naturel à base d'ortie.

Publicité
Publicité

© Istock

Chute de cheveux : quel traitement pour l'atténuer ?

En cas de chute de cheveux passagère – c'est-à-dire qui ne dure pas plus de six mois –, vous pouvez recourir à un remède naturel pour en ralentir les effets : l'ortie. Cette plante sauvage, aux vertus déjà bien connues pour combattre les pucerons au jardin ou pour soulager des infections des voies urinaires, est très efficace, utilisée en massage, pour lutter contre la chute des cheveux. Pas d'inquiétude : il ne faut pas vous frotter le cuir chevelu à l'ortie ! Il vous suffit de faire infuser 4 poignées de feuilles d'ortie dans 40 centilitres d'eau pendant une dizaine de minutes. Laissez refroidir, filtrez soigneusement, et utilisez cette infusion à la fin de votre shampoing, pour masser votre cuir chevelu.

Publicité
Chute de cheveux : que faire ?

Certains gestes accentuent la chute des cheveux : les colorations fréquentes, l'exposition prolongée au soleil, le tabac. Si vous constatez que vous perdez vos cheveux plus que d'ordinaire, éviter ces facteurs aggravants est une bonne résolution. D'autant qu'ils rendront les traitements contre la chute de cheveux moins efficaces !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité