causes spasmophilie

Les dernières actualités

Spasmophilie et fatigue : quelles causes ?

La spasmophilie a la particularité de ne pas être reconnue en tant que maladie. Touchant pourtant de nombreuses personnes, elle reste entourée de mystères, concernant ses causes, mais également concernant la meilleure façon de traiter les patients souffrant de spasmophilie. La fatigue fait partie des symptômes récurrents chez tous les patients.

Spasmophilie sans crise : quels traitements ?

Parmi les nombreuses maladies connues de nos jours, certaines restent cependant mystérieuses. La spasmophilie en fait partie, divisant notamment les médecins sur la définition de cette pathologie. Surtout connue pour évoluer en crises, la spasmophilie peut également se manifester sans crise.

Spasmophilie chronique : les solutions

La spasmophilie est un ensemble de symptômes qu'il est difficile de soulager. Lorsque ceux-ci s'installent et persistent, on parle de spasmophilie chronique; il existe des solutions pour tenter d'en sortir.

Spasmophilie intestinale : 3 signes à repérer

La spasmophilie est une hyperexcitabilité musculaire et nerveuse. Elle se traduit par des spasmes et des signes psychiques, moteurs et sensitifs. Ce syndrome est d'approche difficile, tant par la personne touchée que par les soignants. L'abdomen est régulièrement le siège de spasmes incontrôlables. Focus sur trois signes de spasmophilie intestinale.

Fatigue chronique : un symptôme de spasmophilie

La spasmophilie est une maladie qui provoque de multiples dérèglements fonctionnels. Elle est provoquée par une hyperexcitabilité neuromusculaire, c'est-à-dire que le corps réagit de façon disproportionnée à plusieurs stimuli. Son origine est discutée et les causes d'apparition diffèrent selon que l'on aborde la maladie sur un plan psychologique ou sur un plan métabolique. Parmi les nombreux symptômes engendrés par la spasmophilie, la fatigue est à mettre en évidence. Doit-on toutefois évoquer le diagnostic de spasmophilie face à une fatigue chronique ? C'est ce que nous allons déterminer dans cet article.

La spasmophilie sans crise

Selon certains spécialistes, la spasmophilie est une maladie qui est due à un syndrome d'hyperexcitabilité neuromusculaire. Le malade subit des crises de tétanies, des crampes, contractions et spasmes musculaires. Il hyperventile au cours des crises, c'est-à-dire qu'il se met à respirer plus vite et l'amplitude respiratoire augmente également. D'autres symptômes sont associés aux crises. Certains médecins ne considèrent la spasmophilie que sous la forme d'attaques de panique, sur un terrain psychologique anxieux. Il existe cependant une autre forme de spasmophilie, qui se manifeste sans crise paroxystique. Cette forme est plus difficilement détectable. Comment détecter la spasmophilie sans crise ?

Spasmophilie : 3 symptômes à connaître

La spasmophilie est une maladie qui bénéficie d'un statut particulier, car elle est abordée, selon les médecins, suivant l'angle somatique et l'angle psychologique. En effet, des symptômes de la maladie peuvent être constatés lorsque le malade manque de calcium et de magnésium. La spasmophilie peut également être entraînée par une affection sous-jacente. Certains médecins considèrent cette maladie comme une manifestation de troubles anxieux. Les symptômes sont toutefois similaires. Quels sont les symptômes de la spasmophilie ? Comment la maladie est-elle prise en charge ?