La cataracte congénitale

La cataracte congénitale

La cataracte est une pathologie de l’œil qui touche principalement les personnes âgées, mais qui peut aussi être congénitale. Cette affection concerne environ quatre nouveau-nés sur 10 000, et elle est soit due à une infection contractée par la mère au cours de la grossesse (la rubéole), soit congénitale (dans 25 % des cas).


Publicité
Publicité

La cataracte congénitale

La cataracte est une perte de transparence du cristallin. La cataracte congénitale est due à une mutation génétique survenant au cours du développement du fœtus, pendant la grossesse. Parfois, elle s’accompagne d’autres pathologies (osseuses, cutanées, neurologiques, etc.) ou de malformations.

Publicité

Diagnostic de la cataracte congénitale

Pour diagnostiquer la cataracte congénitale, il est nécessaire de procéder à un examen attentif de l’œil du nouveau-né. Cela n’est possible que sous anesthésie générale. Il est pourtant indispensable de détecter très précocement les cataractes congénitales car, si on ne les traite pas à temps, les enfants risquent de souffrir d’une diminution de l’acuité visuelle qui peut être particulièrement sévère.

Traitement de la cataracte congénitale

Le traitement de la cataracte congénitale est uniquement chirurgical. L’opération à pratiquer est choisie au cas par cas, et il est dans certains cas intéressant de procéder à la pose d’un implant intraoculaire. Néanmoins, pour un résultat optimal, l’intervention doit être réalisée chez des bébés ayant moins de deux mois. C’est dans ces conditions que le développement de la vision est le plus important.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité