Glaucome à angle fermé : un symptôme de la cataracte

Publicité

Provoqué par une attente du nerf optique, le glaucome est une pathologie oculaire caractérisée par une baisse du champ de vision. Deuxième cause de cécité dans le monde, le glaucome peut être secondaire à une pathologie oculaire. Mais comment reconnaître les symptômes de la cataracte ?

Publicité

© Fotolia

Cataracte, quels symptômes ?

Si la baisse progressive de la vision représente le principal symptôme de la cataracte, il n'est pas le seul. Ainsi, l'obscurcissement du cristallin peut également entraîner :
• l'impression d'avoir un voile sur les yeux ;
• des éblouissements ;
• une difficulté à percevoir les contrastes, les reliefs et les couleurs ;
• des petites taches ou des points dans le champ de vision ;
• une gêne pour lire ;
• une diplopie ;
• un halo de lumière.
Ces symptômes peuvent parfois être confondus avec ceux du glaucome à angle fermé qui altère également le champ visuel à cause d'une accumulation de l'humeur aqueuse dans l'œil.

Publicité
Cataracte et glaucome, quels liens ?

Certes, le glaucome et la cataracte constituent deux pathologies oculaires parfaitement distinctes qu'il n'est, cependant, pas rare de voir associées chez les patients âgés. Il arrive également qu'un glaucome se forme à la suite d'une maladie de l'œil et représente alors un facteur aggravant de la cataracte. Lorsqu'il existe une cataracte et un glaucome concomitant, il est généralement recommandé d'opérer, dans un premier temps, la cataracte préalablement au glaucome. Le fait de dissocier ces deux interventions augmente les chances de récupération de la vision. Néanmoins, l'altération durable des facultés visuelles causée par la cataracte est fortement corrélée au stade d'évolution du glaucome.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité