Cataracte secondaire : une complication de la chirurgie

Cataracte secondaire : une complication de la chirurgie©iStock

Avec environ 700 000 nouvelles interventions chaque année, l'opération de la cataracte est l'intervention chirurgicale la plus pratiquée en France. Il s'agit d'une opération rapide qui se déroule généralement très bien. Cependant, des troubles visuels réapparaissent chez certains patients. Ils peuvent être le signe d'une cataracte secondaire.

Publicité
Publicité

Qu'entend-on par cataracte secondaire ?

La cataracte est une maladie oculaire souvent liée au vieillissement et qui touche par conséquent surtout les personnes âgées. Le cristallin devient opaque et empêche la lumière de passer vers la rétine. Ce trouble se manifeste par un voile devant les yeux et une baisse de la vision. L'opération de la cataracte a pour but de retirer le cristallin affecté et de le remplacer par un implant. Dans certains cas, l'enveloppe du cristallin, qui a été conservée, devient opaque à son tour. On parle alors de cataracte secondaire. Cette nouvelle opacification est généralement causée par des résidus du cristallin retiré qui viennent envahir l'enveloppe (sac capsulaire).

Publicité

La cataracte secondaire est-elle synonyme de nouvelle opération ?

Non, car cette complication peut être traitée au laser (laser Yag). Cette intervention s'appelle capsulotomie. Elle a pour but de percer la capsule qui entoure le cristallin pour permettre à la lumière de passer normalement. Rapide et indolore, elle s'effectue sous anesthésie locale et le patient peut quitter l'établissement le jour même. La capsulotomie entraîne parfois des effets indésirables (œil gonflé, atteinte de la rétine), mais ces complications sont très rares.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité