cataracte congénitale adulte

Les dernières actualités

Cataracte congénitale : comment se passe l'opération ?

La cataracte congénitale est une cataracte présente à la naissance. Elle peut être héréditaire ou provoquée par une infection contractée pendant la grossesse. Mais comment traite-t-on la cataracte congénitale et comment se déroule l'opération ? Éclaircissements.

Cataracte, cancer, cœur… Comment votre micro-ondes peut vous rendre malade

La dangerosité du four à micro-ondes fait débat dans la communauté scientifique. Une experte en radiation, interrogée par le DailyMail, vient de prendre position contre l’appareil électroménager. 

Cataracte congénitale chez l'adulte : le premier signe

Si la cataracte affecte principalement les personnes âgées, cette opacification du cristallin peut également être congénitale, c'est-à-dire présente à la naissance. Touchant près de 4 enfants sur 10 000, cette pathologie relativement rare constitue l'une des principales causes de cécité chez l'adulte.

Cataracte congénitale chez le chien : les symptômes

La cataracte correspond à une opacification progressive du cristallin, sorte de lentille naturelle de l'œil. Il s'agit d'un problème assez fréquent chez le chien âgé, qui peut aussi, plus rarement, être présent dès la naissance, suite à une anomalie du développement embryonnaire : on parle alors de cataracte congénitale. Apprenez à l'identifier chez votre chiot pour qu'il soit rapidement traité ! 

Cataracte congénitale : les symptômes du nourrisson

La cataracte est une opacification progressive du cristallin, source éventuelle de cécité en absence d'un traitement adapté. Si elle touche essentiellement les personnes âgées, elle peut aussi, dans de rares cas, être présente dès la naissance… Quelles sont les causes possibles de la cataracte congénitale ? Comment reconnaître les symptômes ? Toutes les réponses dans cet article. 

La cataracte congénitale

La cataracte est une pathologie de l’œil qui touche principalement les personnes âgées, mais qui peut aussi être congénitale. Cette affection concerne environ quatre nouveau-nés sur 10 000, et elle est soit due à une infection contractée par la mère au cours de la grossesse (la rubéole), soit congénitale (dans 25 % des cas).