Cataracte congénitale : un test pour détecter les symptômes

Si la cataracte touche majoritairement les personnes âgées, il existe une forme congénitale susceptible d'affecter les enfants dès leur naissance. Cette opacification du cristallin peut néanmoins être dépistée grâce à un test spécifique permettant de mettre en lumière les gènes incriminés. 

Publicité
Publicité

Cataracte congénitale : les causes

Les généticiens ont identifiés plus d'une centaine de gènes mis en cause dans la survenue de la cataracte congénitale. Présente dès la naissance, cette forme particulière d'opacité possède donc un caractère héréditaire indéniable. Cependant, ce type de cataracte peut également être engendré par une embryopathie découlant, la plupart du temps, des suites d'une rubéole congénitale. Mais dans tous les cas, la cataracte congénitale entrave le développement visuel de l'enfant et requiert, de ce fait, une prise en charge chirurgicale.

Publicité

Cataracte congénitale : le diagnostic

Face à la multiplicité des origines génétiques possibles, le diagnostic précoce de la cataracte s'avère souvent compliqué. Mais depuis quelques années, des chercheurs sont parvenus à mettre au point un test génétique permettant l'étude concomitante de chaque gène susceptible d'être impliqué dans la survenue d'une cataracte congénitale. Ce protocole permet ainsi de détecter le gène défectueux plus rapidement que s'il fallait répéter l'opération pour chacun de ces gènes. Ce dépistage assure, par conséquent, la mise en place immédiate d'un traitement. Une avancée importante quand on sait que la cataracte est la première cause de cécité chez l'enfant.

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite