Cataracte congénitale : les symptômes

Publicité

La cataracte est une pathologie des yeux qui concerne principalement les personnes âgées. Elle est due à un épaississement du cristallin, celui-ci perdant de sa souplesse et finissant par s'opacifier. Néanmoins, la cataracte peut aussi être congénitale. En effet, environ quatre enfants sur 10 000 peuvent en être victimes et il s'agit de la première cause de cécité. Voyons quels sont, en cas de cataracte congénitale, les symptômes à repérer.

Publicité

© Fotolia

Cataracte congénitale : causes

Dans 25 % des cas de cataractes qui touchent les nouveau-nés, la mère a été infectée au cours de sa grossesse par une maladie telle que la rubéole. Egalement dans 25 % des cas, la cataracte est congénitale, héréditaire, des membres de la famille en présentant également une. Les 50 % restants sont des cataractes dites idiopathiques, c'est-à-dire d'origine inconnue.

Publicité
Cataracte congénitale : diagnostic

Le diagnostic de la cataracte congénitale est en principe très complexe puisque plus d'une centaine de gènes peuvent être liés à cette pathologie. Mais depuis quelques années, un nouveau test existe. Il permet d'étudier simultanément plusieurs gènes ce qui permet de détecter plus rapidement celui qui est déficient et donc de mettre rapidement en place le traitement chirurgical adapté.

Cataracte congénitale : les symptômes

Si le diagnostic n'a pas encore été posé, certains symptômes peuvent évoquer une cataracte congénitale. Les cataractes sont un obscurcissement du cristallin, celui-ci cessant d'être transparent et de laisser passer la lumière. Cela se traduit par un voile blanc observable à l'œil nu. Les deux yeux sont généralement touchés mais ce n'est pas systématiquement le cas. Il est aussi possible qu'on ne retrouve que de simples taches sur le cristallin. Dans tous les cas, consulter un spécialiste est indispensable.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité