Semaine 201820 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s20), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 26 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [17 ; 35]).
Six foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Provence-Alpes-Côte d'Azur (40 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 104]) et modérée en Pays de la Loire (35, IC 95% [2 ; 68]), Hauts-de-France (30, IC 95% [1 ; 59]), Auvergne-Rhône-Alpes (27, IC 95% [4 ; 50]), Grand Est (27, IC 95% [5 ; 49]) et Centre-Val de Loire (25, IC 95% [0 ; 52]).

Semaine 201820 - Diarrhée aiguë - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s20), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 99 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [82 ; 116]), en dessous du seuil épidémique (114 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Hauts-de-France (211 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [119 ; 303]), Provence-Alpes-Côte d'Azur (102, IC 95% [7 ; 197]), Grand Est (102, IC 95% [49 ; 155]) et Corse (96, IC 95% [26 ; 166]).
[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

Semaine 201820 - Syndromes Grippaux - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s20), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 3 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [0 ; 6]).
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Ile-de-France (18 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 44]), Corse (10, IC 95% [0 ; 35]) et Occitanie (7, IC 95% [0 ; 19]).
Plus d'information sur les méthodes statistiques utilisées

Semaine 201819 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s19), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 29 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [20 ; 38]).
Neuf foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Normandie (52 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 109]) et Auvergne-Rhône-Alpes (42, IC 95% [18 ; 66]) et modérée en Provence-Alpes-Côte d'Azur (39, IC 95% [0 ; 87]), Occitanie (36, IC 95% [0 ; 72]), Bretagne (33, IC 95% [0 ; 86]), Pays de la Loire (27, IC 95% [0 ; 54]), Hauts-de-France (26, IC 95% [0 ; 64]), Grand Est (23, IC 95% [3 ; 43]) et Ile-de-France (21, IC 95% [0 ; 50]).

Semaine 201819 - Diarrhée aiguë - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s19), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 68 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [52 ; 84]), en dessous du seuil épidémique (119 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Hauts-de-France (109 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [32 ; 186]), Bretagne (106, IC 95% [12 ; 200]) et Centre-Val de Loire (89, IC 95% [42 ; 136]).

[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

Semaine 201819 - Syndromes Grippaux - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s19), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 1 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [0 ; 3]).
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Auvergne-Rhône-Alpes (5 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 13]), Ile-de-France (5, IC 95% [0 ; 19]), Centre-Val de Loire (5, IC 95% [0 ; 20]) et Occitanie (4, IC 95% [0 ; 13]).

Semaine 201818 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s18), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 27 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [17 ; 37]).
Cinq foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Hauts-de-France (96 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [9 ; 183]) et Grand Est (41, IC 95% [7 ; 75]) et modérée en Pays de la Loire (28, IC 95% [0 ; 62]), Corse (27, IC 95% [0 ; 61]) et Nouvelle-Aquitaine (24, IC 95% [0 ; 48]).

Semaine 201818 - Diarrhée aiguë - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s18), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 84 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [68 ; 100]), en dessous du seuil épidémique (123 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Hauts-de-France (143 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [46 ; 240]), Provence-Alpes-Côte d'Azur (106, IC 95% [45 ; 167]) et Bretagne (98, IC 95% [17 ; 179]).

[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

Semaine 201818 - Syndromes Grippaux - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s18), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 7 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [3 ; 11]), .
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Bretagne (51 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 111]), Bourgogne-Franche-Comté (15, IC 95% [0 ; 38]) et Auvergne-Rhône-Alpes (14, IC 95% [0 ; 31]).

Semaine 201817 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s17), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 27 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [19 ; 35]).
Neuf foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Bretagne (78 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 156]), Bourgogne-Franche-Comté (53, IC 95% [6 ; 100]), Occitanie (52, IC 95% [6 ; 98]) et Centre-Val de Loire (49, IC 95% [2 ; 96]) et modérée en Pays de la Loire (36, IC 95% [8 ; 64]), Hauts-de-France (33, IC 95% [1 ; 65]), Auvergne-Rhône-Alpes (32, IC 95% [2 ; 62]), Corse (32, IC 95% [0 ; 73]) et Grand Est (30, IC 95% [1 ; 59]).
 

Semaine 201817 - Diarrhée aiguë - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s17), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 89 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [73 ; 105]), en dessous du seuil épidémique (128 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte d'Azur (153 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [68 ; 238]), Normandie (131, IC 95% [54 ; 208]) et Hauts-de-France (111, IC 95% [30 ; 192]).

[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

Semaine 201817 - Syndromes Grippaux - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s17), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 4 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [1 ; 7]), .
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Normandie (17 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 40]), Provence-Alpes-Côte d'Azur (11, IC 95% [0 ; 33]) et Bretagne (10, IC 95% [0 ; 25]).
 

Semaine 201816 - Syndromes Grippaux - Activité faible en médecine générale

Surveillance clinique : en France métropolitaine, la semaine dernière (2018s16), le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 9 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [5 ; 13]).
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Pays de la Loire (59 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [0 ; 153]), Bretagne (28, IC 95% [0 ; 67]) et Normandie (19, IC 95% [0 ; 43]).
Les données Sentinelles sont intégrées dorénavant à un outil de détection des épidémies de grippe développé par Santé publique France couplant des informations issues de soins primaires et d'urgences hospitalières [1].
Pour la semaine dernière (2018s16), Santé publique France et les acteurs de la surveillance de la grippe dressent un bilan préliminaire de l'épidémie de 2017/2018. Celle-ci a été relativement précoce, mais surtout exceptionnellement longue. Une co-circulation des virus A(H1N1)pdm09 et B/Yamagata a été observée, avec une dominance du virus A(H1N1)pdm09 en début d'épidémie, puis du virus B/Yamagata. L'intensité de l'épidémie était modérée en médecine ambulatoire, les enfants de 0 à 14 ans ont été particulièrement touchés. Une efficacité modérée du vaccin antigrippal a été estimée chez les personnes à risque de complications.
Efficacité vaccinale : Selon les données collectées par les médecins Sentinelles, l'efficacité du vaccin antigrippal est estimée à 54% (IC95% [30; 70]) chez les personnes de 65 ans et plus contre tous les virus grippaux. L'efficacité vaccinale a été estimée à 36% (IC95% [0; 66]) chez les personnes de moins de 65 ans ayant des facteurs de risque de complications [2].
Surveillance virologique: Depuis la semaine 2017s40, date de début de la surveillance, 2754 prélèvements ont été réalisés par les médecins Sentinelles (1952 par les médecins généralistes et 802 par les pédiatres libéraux), dont 2752 ont été testés à ce jour.
La semaine dernière, 7 prélèvements ont été testés. Parmi eux, un seul (14,3%) était positif pour au moins un virus grippal. Le taux de positivité est en nette diminution cette semaine.
Les virus détectés depuis le début de la surveillance sont répartis de la façon suivante :
- 698 (25.4%) virus de type A(H1N1)pdm09,
- 129   (4.7%) virus de type A(H3N2),
-   19   (0.7%) virus de type A non sous-typés,
-     7   (0.3%) virus de type B lignage Victoria,
- 737 (26.8%) virus de type B lignage Yamagata,
-     9   (0.3%) virus de type B lignage non déterminé.
Huit co-infections de virus grippaux A et B ont été observées sur l'ensemble de la période de surveillance virologique.
Les trois autres virus respiratoires testés sont : le virus respiratoire syncytial (VRS), le Rhinovirus (HRV) et le Metapneumovirus (hMPV).
La circulation de ces trois virus reste faible.
Les prélèvements ont été analysés par le CNR des virus des infections respiratoires (Centre coordonnateur Institut Pasteur Paris, Centre associé Hospices civils de Lyon) et par le laboratoire de virologie de l'Université de Corse.
Prévision : selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques [3] et sur les délivrances de médicaments (partenariat IQVIA) [4], l'incidence des syndromes grippaux devrait rester stable dans les prochaines semaines.
Bulletin grippe Santé publique France

[1] Pelat C. et al. Improving regional influenza surveillance through a combination of automated outbreak detection methods: the 2015/16 season in France. Euro Surveill. 2017;22(32):pii=30593.10.1016/j.cmi.2017.09.003.
[2] Vilcu AM et al. Estimation of seasonal influenza vaccine effectiveness using data collected in primary care in France: comparison of the test-negative design and the screening method. Clin Microbiol Infect. 2017. doi: 10.1016/j.cmi.2017.09.003.
[3] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.
[4] Vergu E, et al. Medication sales and syndromic surveillance, France. Emerg Infect Dis. 2006. 12(3):416-21.

Semaine 201816 - Varicelle - Activité modérée en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s16), le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 31 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [22 ; 40]).
Huit foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Bourgogne-Franche-Comté (61 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [16 ; 106]), Bretagne (50, IC 95% [0 ; 105]), Hauts-de-France (50, IC 95% [7 ; 93]), Nouvelle-Aquitaine (43, IC 95% [2 ; 84]) et Normandie (40, IC 95% [5 ; 75]) et modérée en Corse (38, IC 95% [0 ; 80]), Auvergne-Rhône-Alpes (31, IC 95% [10 ; 52]) et Grand Est (22, IC 95% [2 ; 42]).
 

Semaine 201816 - Diarrhée aiguë - Activité faible en médecine générale

En France métropolitaine, la semaine dernière (2018s16), le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 96 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [81 ; 111]), en dessous du seuil épidémique (133 cas pour 100 000 habitants) [1].
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Pays de la Loire (210 cas pour 100 000 habitants, IC 95% [13 ; 407]), Nouvelle-Aquitaine (144, IC 95% [81 ; 207]) et Bretagne (113, IC 95% [33 ; 193]).
Bulletin gastro-entérite aiguë Santé publique France

[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.

Pages

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité