Vaccin ROR : la fièvre, une conséquence

Vaccin ROR : la fièvre, une conséquence

Le vaccin ROR protège les enfants de trois maladies d’origine virale : la rougeole, les oreillons et la rubéole. Il est recommandé dès l’âge d’un an et une deuxième dose est administrée par voie sous-cutanée pendant la deuxième année. Comme tous les vaccins, il peut entraîner quelques effets indésirables.

Publicité
Publicité

La fièvre, possible effet indésirable du vaccin de la rougeole

Le vaccin ROR contient en réalité trois vaccins. Le vaccin contre la rougeole provoque de la fièvre chez certains nourrissons. Elle apparaît généralement dans les 5 à 12 jours qui suivent la première vaccination et s’accompagne souvent de boutons. Cependant, il s’agit d’un effet secondaire plutôt rare qui affecte moins de 15 % des enfants vaccinés. Le risque de fièvre est beaucoup moins élevé après la seconde injection.

Publicité

Les autres effets indésirables du vaccin ROR

Le vaccin contre les oreillons peut entraîner une parotidite, autrement dit une inflammation des glandes salivaires (parotides). Cette affection est indolore et se déclare entre 10 et 20 jours après la vaccination. Plus rarement, quelques cas de méningite sont parfois rapportés. Une fièvre modérée, des éruptions cutanées et des adénopathies (gonflements des ganglions) sont les principaux effets indésirables associés au vaccin de la rubéole. Ces effets sont rares et surviennent à partir du 5e jour qui suit l’injection. Le vaccin ROR n’est pas uniquement réservé aux enfants. Chez les adultes vaccinés, il est quelquefois responsable de douleurs articulaires.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité