Vaccin : quels sont les plus controversés ?

Publicité

L'histoire de la vaccination est jalonnée de hauts et de bas : si de nombreux vaccins sont bénéfiques, d'autres sont suspectés d'être potentiellement dangereux. Gros plan sur deux des vaccins les plus controversés : le vaccin contre l'hépatite B et le vaccin ROR (Rougeole-Oreillons-Rubéole). 

Publicité

Le vaccin contre l'hépatite B : un risque de sclérose en plaques ?

L'hépatite B est une maladie du foie pouvant éventuellement dégénérer en cirrhose voire même en cancer du foie. Une grande campagne de vaccination a été lancée dans les années 1990 en France. Malheureusement, plusieurs personnes ont déclaré une sclérose en plaques après avoir été vaccinées… La polémique a enflé rapidement mais aucune étude scientifique n'a pu démontrer un réel lien de cause à effet entre le vaccin et l'apparition de la sclérose en plaques. Il demeure toutefois un doute sur le sujet : avec ou sans lui, ces personnes auraient-elles forcément fini par développer cette maladie ou la vaccination a-t-elle favorisé son apparition ? À noter que les cas déclarés de sclérose en plaques concernent essentiellement des personnes vaccinées à l'âge adulte. Aucun cas n'a été recensé chez les enfants vaccinés avant l'âge de 2 ans.

Publicité
Le vaccin ROR : responsable de l'autisme ?

De nombreuses personnes pensent encore que le vaccin ROR peut provoquer l'autisme. Pourtant, cette polémique repose uniquement sur une étude pseudo-scientifique publiée par le médecin Andrew Wakefield en 1998. Sans queue ni tête, elle a été facilement détruite par plusieurs autres études sérieuses. Il semblerait que ce médecin ait surtout cherché à faire peur à la population pour mieux vendre des tests de dépistage qu'il avait mis au point… Bref, le lien entre ce vaccin et l'autisme n'est qu'une rumeur infondée.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité