Tétanos musculaire : la définition

Tétanos musculaire : la définition

On associe souvent le tétanos à la maladie infectieuse et potentiellement mortelle provoquée par la bactérie Clostridium tetani, et qui se manifeste par des paralysies musculaires. Il existe cependant une autre forme de tétanos, le tétanos musculaire. En quoi se distingue-t-il du tétanos pathologique ? Quels sont ses symptômes ? Comment le prendre en charge ?

Publicité
Publicité

Le tétanos musculaire, conséquence d’un effort physique important

Le tétanos musculaire est dit physiologique, car il résulte d’un phénomène naturel et non d’une bactérie, comme c’est le cas pour le tétanos pathologique. Il se traduit par des contractions musculaires prolongées à la suite de stimulations électriques répétées. Ce phénomène survient lorsque le muscle est grandement sollicité, pendant un effort physique intense. Il s’agit tout simplement d’un surmenage musculaire. Traitement et prévention du tétanos musculaire Le tétanos musculaire se soigne de la même façon que les crampes et les courbatures. Les muscles doivent être mis au repos. Il est recommandé d’appliquer du chaud sur les muscles pour favoriser leur décontraction. Des massages réalisés par un kinésithérapeute sont parfois indiqués. La prévention repose sur une réduction de l’effort physique, une bonne hydratation et un échauffement adapté. Pensez à bien vous étirer avant et après l’effort.

Publicité

Traitement et prévention du tétanos pathologique

Publicité
En cas de tétanos pathologique, le patient doit être hospitalisé. Des antibiotiques et des immunoglobulines seront administrés pour combattre la bactérie. La plaie qui a facilité l’introduction de la bactérie dans l’organisme doit être désinfectée. Il existe un vaccin préventif contre le tétanos (trois injections). Il est obligatoire en France pour les nourrissons.
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité