Sang dans les urines : l'examen de cytologie urinaire

La présence de sang dans les urines, ou hématurie, n’est pas toujours visible à l’œil nu. C’est la cytologie urinaire qui permet à l’urologue d’analyser la composition de l’urine et de repérer les cellules sanguines.

Publicité
Publicité

© Istock

Pourquoi réaliser une cytologie urinaire ?

Infection urinaire, calcul rénal, maladie des reins, varices, thrombose veineuse, inflammation de la vessie (cystite) ou de la prostate (prostatite)… Les causes des hématuries sont nombreuses. Lorsque du sang est présent dans les urines ou en cas de troubles urinaires, une analyse des urines s’impose. Certains urologues se contentent de la bandelette urinaire, un moyen simple et rapide de détecter une anomalie. Dans certains cas, un examen plus poussé doit être réalisé : l’examen cytobactériologique des urines (ECBU). Les urines prélevées sont alors analysées au microscope.

Publicité
Comment interpréter les résultats d’une cytologie urinaire ?

La cytologie urinaire permet de mesurer le taux de globules rouges (hématies) et de globules blancs (leucocytes) dans le sang. L’hématurie est confirmée si le nombre d’hématies est supérieur à 5 000/ml de sang. Concernant les leucocytes, la valeur de référence est de 10 000/ml de sang. Au-delà de cette valeur, les médecins peuvent suspecter une infection. L’examen cytobactériologique des urines permet également de mettre en évidence des cellules cancéreuses.

Que faire si l'on constate du sang dans ses urines ?

En cas d’hématurie, consultez votre médecin ou votre urologue. Il recherchera la cause responsable et mettra en place un traitement approprié.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité