Qu'est-ce que l'épilepsie partielle ?

Qu'est-ce que l'épilepsie partielle ?

On connaît le terme générique de crise d’épilepsie mais qu’est-ce que l'épilepsie partielle ? Quelle est la différence entre épilepsie généralisée et épilepsie partielle ? Quels en sont les causes, les symptômes et quel est le traitement de l’épilepsie partielle ? Voyons tout cela ensemble.

Publicité
Publicité

Épilepsie généralisée et épilepsie partielle

Il existe deux grandes catégories de crises d’épilepsie : les crises partielles et les crises généralisées. Une crise d’épilepsie est dite partielle lorsqu’elle est localisée dans une partie précise du cerveau : la région focale. En revanche, si la crise touche l’ensemble du cerveau on parle de crise d’épilepsie généralisée. Causes et symptômes d’épilepsie Il est assez difficile de connaître la cause exacte des crises d’épilepsie. Elles sont dites idiopathiques car d’origine inconnue. Certaines d’entre elles (40 % environ) font néanmoins suite à un événement marquant qui en est responsable, par exemple un accident vasculaire cérébral ou un traumatisme crânien. Contrairement aux crises généralisées, en cas de crise d’épilepsie partielle la personne reste consciente et elle en garde le souvenir. En fonction de la région focale touchée, elle peut percevoir des signes visuels, auditifs, des odeurs, des picotements, etc. Généralement, suite à la crise, la personne présente des maux de tête et des troubles neurovégétatifs (nausées, palpitations, vertiges…).

Publicité

Traitement de l’épilepsie

Le traitement de l’épilepsie repose dans un premier temps sur la prise de médicaments antiépileptiques. Si ceux-ci restent inefficaces ou le deviennent, on peut envisager un traitement chirurgical. Il existe aujourd’hui des appareils de microchirurgie qui permettent de cibler la région à éliminer sans léser les structures adjacentes. Les résultats de cette technique ne se font ressentir qu’au bout d’un an.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité