Opération de la thyroïde : 3 conséquences à connaître

Publicité

Plusieurs maladies peuvent conduire à l'opération de la thyroïde : nodules, cancer, goitre, hyperthyroïdie... La thyroïde, par régulation hormonale, régit beaucoup de fonctions de l'organisme. L'ablation totale ou partielle de cette glande n'est pas sans conséquences.

Publicité

© Fotolia

Les hormones de substitution après l'opération de la thyroïde

La thyroïde est une glande : elle sécrète des hormones essentielles à la régulation de nombreuses fonctions d'homéostasie du corps. Après l'opération de la thyroïde, il est généralement nécessaire de compenser la perte de sécrétion par des hormones de substitution. Ces médicaments par voie orale contiennent de la lévothyroxine et de la liothyronine. Le comprimé ou les gouttes prescrites sont à prendre chaque matin de façon très régulière.

Publicité
Fatigue et moral en baisse après une opération de la thyroïde

La fatigue postopératoire est une conséquence bien connue de l'ablation de la thyroïde. Les hormones thyroïdiennes jouent en effet un rôle prépondérant sur la vitalité, le stress, l'anxiété et le moral en général. Trouver un nouveau rythme de vie, moins stressant, est parfois nécessaire. Cependant, malgré la fatigue, il faut continuer par petites touches à reprendre une activité physique dès la sortie de l'hôpital. La marche est une excellente alliée.

L'opération de la thyroïde et la prise de poids

Lorsque l'équilibre hormonal est fragile malgré la substitution médicamenteuse, il arrive qu'on prenne du poids. Ce manque d'hormones thyroïdiennes se traduit par une baisse du métabolisme. Malgré un régime équilibré, la balance est catégorique. Bien entendu, cette prise de kilos supplémentaires n'est pas systématique, et un dosage plus fin des hormones de substitution permet souvent de résoudre le problème.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité